Un beau projet à construire en novembre ? Et si c’était votre vie sans tabac

  • Date

En France, chaque année, 73.000 décès sont attribués au tabac … il s'agit de la première cause de mortalité évitable !

Pour lutter contre ce phénomène, Santé publique France a lancé en 2016 la première édition de #MoisSansTabac. L'opération consiste en un défi collectif national : chaque fumeur est ainsi encouragé à arrêter de fumer durant un mois, en novembre : un sevrage de 30 jours multiplie par 5 les chances d'arrêter de fumer définitivement. Comme chaque année, votre service de prévention et santé au travail s’associe au défi du #MoisSansTabac.

 

Salarié, vous souhaitez arrêter de fumer ?

N’hésitez pas échanger avec les différents professionnels de santé lors de vos visites de santé au travail. Vous pouvez également vous rendre sur le site Tabac Info Service et téléchargez gratuitement l’appli Tabac info service, vous aurez ainsi un coach à portée de main !   

 

 

  

Employeur :

Via la plateforme Santé publique France « Les Employeurs pour la Santé » vous aurez à disposition des outils adaptés pour déployer votre politique de prévention et de promotion de la santé, au rythme qui vous convient.

Cette plateforme a pour but d’inciter et d’aider les employeurs à construire leur stratégie en vue d’améliorer la santé et le bien-être de leurs collaborateurs et de les guider à toutes les étapes de sa mise en place en facilitant l’accès à tous les documents (affiches, dépliants, vidéos) développés par Santé publique France.                                                                                                                                      

 

 

Pourquoi accompagner vos salariés dans le sevrage tabagique ? 

1. Parce le tabagisme passif est nocif pour la santé

S’il est interdit de fumer sur son lieu de travail, c’est d’abord pour lutter contre le tabagisme passif qui provoque 3.000 à 5.000 décès chaque année. Un million de personnes sont exposées au tabagisme passif. La loi protège les non-fumeurs du tabac.

2. Parce qu’en qualité d’employeur vous pouvez vous impliquer dans cette opération

Un fumeur sur trois a tenté d’arrêter de fumer. Le mois sans tabac peut en effet être l’occasion d’impulser des actions collectives, conviviales afin d’encourager et d’aider vos salariés qui souhaiteraient arrêter de fumer. Cette opération est devenue un rendez-vous régulier et privilégié pour aider en équipe tous les fumeurs dans leur démarche de sevrage. Les employeurs sont des partenaires primordiaux pour soutenir leurs salariés souhaitant arrêter de fumer. Toutes les structures peuvent soutenir Mois sans tabac afin de créer un environnement propice à l’arrêt du tabac.

3. Parce que fumer sur son lieu de travail est sanctionné

Ne pas respecter l’interdiction de fumer dans les lieux de travail, c’est bien évidemment prendre un risque pour sa santé et celle des autres. Mais c’est aussi un risque pour son porte-monnaie.
Fumer dans un lieu de travail est passible d’une amende forfaitaire de 68 € (contravention de 3ème classe). Après 45 jours, son montant est majoré à 180€. Et si la procédure de l’amende forfaitaire n’est pas utilisée, l’amende peut aller jusqu’à 450 €. Chère cigarette …

 

Et le vapotage ?

L’usage de la cigarette électronique est interdit dans les lieux clos et couverts à usage collectif. Il est en revanche toléré dans les bureaux individuels. Le fait de vapoter dans un lieu à usage collectif est puni de l’amende pouvant aller jusqu’ à 150 €.

 

Les professionnels de votre service de prévention et santé au travail sont à votre écoute, ils peuvent vous aider et répondre à vos questions concernant le #MoisSansTabac.

 

 

2021 © SAT DL - Réalisation : Absys Informatique - Mentions légales