Questions fréquentes

Oui, le Code du travail prévoit à l’article R4624-34, la possibilité pour le salarié de solliciter auprès de nos services la réalisation d’une visite occasionnelle. Cette visite est réalisée par le Médecin du travail dont relève l’entreprise.

Cet examen prévu par le Code du travail, peut être réalisé à l’occasion du temps de travail ou en dehors : vous pouvez prendre contact avec le secrétariat médical pour connaitre les modalités concrètes de mise en œuvre de cet examen.

La cotisation versée par l’employeur auprès de notre Service comprend la réalisation de ce type d’examen.


Comme tout médecin, le Médecin du travail est soumis au secret médical et au secret professionnel. Les informations échangées en lien avec l’état de santé sont couvertes par ce secret.

A noter que le suivi individuel de santé est mis en œuvre par plusieurs professionnels de santé tel que l’Infirmier Santé Travail, le Collaborateur Médecin, l’Interne. Ces différents professionnels sont également soumis au secret des informations portées à leur connaissance, en lien avec votre état de santé.


Le rôle du médecin du travail est exclusivement préventif (art. L4622-3 du Code du travail) à cet effet il ne peut pas prescrire d’arrêt de travail. Pour un certificat de sport, il faut en faire la demande auprès du médecin traitant.

Toutefois, le médecin du travail est le médecin qui se positionne sur la compatibilité entre le poste de travail et l’état de santé du salarié. Il pourra vous orienter vers le médecin traitant ou tout autre spécialiste afin de compléter votre suivi


Il appartient à l’employeur de saisir via le portail adhérent, les risques professionnels auxquels sont exposés son salarié. En conséquence, est adopté par l’équipe de professionnels de santé, un suivi de santé individuel simple ou renforcé.

En cas d’erreur de saisie ou d’oubli de la part de l’employeur, le professionnel de santé vous recevant, lui signifiera les modifications à apporter à sa déclaration.


Il appartient au salarié d’informer son employeur sur sa situation de handicap. Le professionnel de santé qui réalise l’examen, adapte le suivi en fonction de la situation du salarié et de son poste de travail.


Un accident survenu au salarié par le fait ou à l’occasion de son travail, quelle qu’en soit la cause, est considéré comme accident du travail.

Si vous êtes victime d’un accident du travail, vous devez le déclarer auprès de votre employeur et faire constater vos blessures par un médecin (autre que le médecin du travail) qui émettra un certificat initial.

C’est à l’employeur qu’il revient de déclarer l’accident à votre CPAM dans les48 heures. Il peut formuler des réserves motivées sur le caractère professionnel de l’accident. toutefois, si vous constatez que votre employeur n’a pas accompli cette démarche, vous pouvez déclarer vous même l’accident à votre CPAM dans les 2 ans.


Vous pouvez vous rapprocher de votre employeur pour que celui-ci prenne l’initiative de solliciter la réalisation d’un examen de santé après de nos services.

2021 © SAT DL - Réalisation : Absys Informatique - Mentions légales